La lettre de nouvelles est arrivée !

Découvrez le récit du séjour de l’équipe du Désert Refleurira au Burkina-Faso du 26 février au 8 mars 2016 !

« Depuis le 28 juin 2015, date de l’AG de l’association Le Désert Refleurira a déménagé à Avignon, beaucoup de changements ont eu lieu…Nous vous avions informés de notre souhait de nous rendre très rapidement au Burkina Faso pour faire connaissance avec les pasteurs et les enfants parrainés. C’est chose faite !…. »

Pour lire la suite, cliquez sur cette lettre de nouvelles

 

Publié dans Nouvelles Générales | Laisser un commentaire

NOUVEAU : Le Désert Refleurira soutient un orphelinat en Inde !

Anne et Alain se sont rendus en Inde suite à un appel de Dieu pour secourir l’orphelinat de Gidéon, qui était alors composé de 34 enfants dont 4 filles.

Alain et Anne

Par la suite, les filles ont été dirigées vers un orphelinat de filles et quatre garçons sont arrivés.

En douze années, les enfants sont allés au lycée ou en apprentissage et sont entrés dans la vie active avec l’assurance que Dieu pourvoit à chacun de leurs besoins.

Le Pasteur Gideon est le Pasteur principal de l’église de THIRAVALLUR dans l’état du TAMIL-NADU, au Nord-Ouest de CHENNAI (anciennement MADRAS).

L’orphelinat se trouvait dans la maison familiale du Pasteur Gideon, marié avec deux enfants. Depuis, un orphelinat a été construit et d’autres enfants sont venus remplacer ceux qui sont partis.

L’entrée de ce soutien au sein de l’association Le Désert Refleurira est un passage difficile, car les soutiens de plusieurs ont été perdus lors du transfert, il est nécessaire à ce jour de trouver une dizaine de personnes qui pourraient s’engager à donner 20 €/mois, pour retrouver l’équilibre sur place. Le soutien permet de nourrir les enfants et de payer trois salaires, celui de la cuisinière et celui de deux intendants qui gèrent et accompagnent les enfants dans l’apprentissage intellectuel et social.

aa-december-2003-068

Le Pasteur Gideon dirige également une école biblique et il gère les églises de plusieurs villages en brousse. Il travaille à la proclamation de l’Évangile et forme les enfants de l’orphelinat, souvent issus de familles pauvres, au christianisme avant de retourner dans leurs villages et y annoncer la bonne nouvelle d’un Dieu qui est fidèle et rempli d’amour.

Newton et Victoria, avec leurs deux enfants David et Joy, sont des évangélistes missionnaires, ils travaillent activement à l’Évangélisation du Nord de l’Inde dans l’état du BILHARD, où Newton se rend régulièrement pour enseigner et soutenir les Pasteurs de cette région particulièrement fermée au christianisme. Depuis douze années, une partie du soutien (20%) leur revient, de la part du Pasteur Gideon, pour les aider financièrement lors des voyages qui durent plusieurs jours à chaque fois.

aa-december-2003-029

Aujourd’hui l’orphelinat compte 23 enfants et trois employés, deux fois par an, les enfants renouvellent leurs habits (Juin et Décembre). La période de Noël est aussi l’occasion pour eux de célébrer Jésus-Christ avec le village et de recevoir de petits cadeaux. L’orphelinat arrive à fonctionner avec 360€, 500€ serait très bien mensuellement. Pour juin et décembre 150€ de mieux pour les extras sont nécessaires.

Avec mon épouse, Anne, nous avons vu combien Dieu est fidèle en réponse à notre libéralité envers cet orphelinat, nous avons vu nos revenus s’améliorer constamment et aujourd’hui nous prions que d’autres puissent connaître l’ouverture des écluses des cieux sur leurs finances. Rejoignez-nous, vous aurez l’assurance de recevoir des nouvelles régulières de leur part, je serais votre correspondant dans l’avancement de cette œuvre missionnaire au bénéfice des enfants et de tout un pays.

Bénédictions et amour en Jésus-Christ le Seigneur.

Alain, pour l’Inde à LDR

Publié dans Parrainages | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Parrainage : une action utile et essentielle

Pourquoi parrainer ?

Chaque association a sa formule de parrainage, sa façon de faire envers des enfants ou des adultes, dans différentes circonstances de vie dans des pays différents. Dans les favèlas d’Amérique du sud, dans les villages pauvres en Inde ou en brousse dans des pays Africains.

En ce qui concerne Le Désert Refleurira, nous avons deux formules de parrainages : des enfants dans leurs familles et des enfants orphelins en institution.

Parrainage en famille

Le fondateur de l’association Le Désert Refleurira, Yvon Arnaert, voyageait au Burkina-Faso en 1995 avec son épouse, et ont été accueillis chez le pasteur Paul Bella à Arbollé, pour découvrir son village et ses immenses besoins humanitaires. Il n’y avait alors, ni eau courante ni électricité. Il leur parlait des enfants qui désiraient tellement aller à l’école mais qui n’en avaient pas la possibilité à cause de la précarité financière et matérielle de leur famille. Ils ont alors pensé un soutien financier via un parrainage mensuel pour leur donner accés à la scolarité. En effet la scolarité est payante dans beaucoup de contrées du Sahel, région aride gagnée chaque jour par l’avancée du désert. Si donc les parents n’ont pas les moyens de payer le trimestre, les enfants ne peuvent pas aller à l’école. Dès leur  retour en France, ils ont commencé avec le parrainage d’un  filleul, puis de deux puis de trois et petit à petit le nombre a augmenté. Stimulé par cette aide, les enfants les plus pauvres, recommandés par le pasteur, se sont mis à fréquenter assidument les écoles du village et des environs, puis le collège. Avec la somme modique de 20 €/mois, ils peuvent payer leur scolarité, s’habiller et se nourir. Depuis, plusieurs sont entrés dans la vie active et ont trouvé un travail ou commencé une boutique. Les autres continuent jusqu’au bac et plus si les parrains suivent.

parrainage

Parrainage en institution

Ensuite, Yvon et sa femme ont  développé le parrainage d’orphelins en institution. Aprés avoir aidé à la finition et à l’équipement de l’orphelinat, ils ont entreprit le parrainage des enfants de cet établissement. Là aussi les parrains ont un enfant particulier en parrainage dont ils ont reçu la fiche et avec qui ils établissent une relation en lui écrivant, en faisant un cadeau à l’occasion des fêtes, ou quand ils le désirent durant l’année. Le parrainage dans l’institution permet de verser l’apport financier dans la caisse de l’établissement. Cela permet aussi aux enfants qui ne sont pas encore soutenus, d’être nourris, habillés, scolarisés et hébergés.

Pour aider davantage d’enfants, nous avons besoin de plus de parrains !

Ils ont visité régulièrement les filleuls et ont constaté alors de grands changements grâce aux parrainages. Les enfants sont bien habillés, ils se sont fortifiés et les résultats scolaires sont réjouissants.

Actuellement, il y a :

  • 51 parrainages d’enfants au Burkina-Fosé dont 31 à Arbollé et 20 à Gourcy + 5 élèves couturières à Ouagadougou
  • 10 parrainages à Sikasso au Mali

Si vous le désirez, parrainez un enfant à l’orphelinat en versant 20 €/mois ou envoyez-nous un don exceptionnel du montant de votre choix pour soutenir des actions ou projets humanitaires.

Vous pouvez nous contacter en écrivant à l’adresse suivante : ldr@ledesert.org et nous vous enverrons les informations complémentaires et/ou les documents de parrainage.

 

Publié dans Parrainages | Marqué avec | Un commentaire